1 juillet 2022

Les Voiles d’Histoires bientôt inaugurés !

Le 6 juillet prochain, trois artistes de Trame de soi installeront à la résidence Vilogia, dans le quartier Gorge de Loup à Lyon, les Voiles d’Histoires préparés depuis plusieurs mois avec les habitants.

Ça y est, ils sont quasiment prêts ! Catherine de Robert, Pascale Roussel et Charlotte Limonne, trois artistes de Trame de soi, travaillent d’arrache-pied pour apporter les dernières touches aux Voiles d’Histoire.

Il ne leur reste que quelques jours pour finaliser cette œuvre participative créée avec les habitants des quartiers de Vaise et Gorge de Loup. Un projet initié en septembre 2021 par le Centre social et culturel Pierrette Augier (Lyon, 9e) pour favoriser les liens sociaux et familiaux autour de la réalisation d’un objet textile

Les Voiles d’Histoires, ce sont des voiles d’ombrages, composés de plusieurs pièces textiles illustrant des histoires, des contes, et réalisées lors des 15 ateliers animés par les artistes de Trame de soi auprès des habitants.

Atelier tissage

Expérimenter des techniques textiles

Tressage, collage, tricot, appliqué, impression au tampon, impression végétale… Les participants (adultes, enfants, ados) ont expérimenté ensemble diverses expressions textiles. Les ateliers de tissage ont notamment remporté un beau succès auprès des jeunes ! Sur des petits métiers à tisser mis à leur disposition (en bois, en carton, rectangulaires ou circulaires) ils ont pu laisser libre cours à leur créativité.

Un espace pour créer du lien

Les ateliers terminés, Catherine, Pascale et Charlotte s’attellent depuis plusieurs jours à assembler les travaux réalisés et à les appliquer sur cinq toiles, base des Voiles d’Histoires. Tout doit être terminé pour le 6 juillet, date de l’inauguration. L’œuvre sera suspendue à la résidence Vilogia dans le quartier Gorge de Loup pour créer un espace convivial sous lequel se réunir, se rencontrer, papoter… et bien sûr se protéger du soleil !

Rendez-vous mercredi 6 juillet à 18h30 pour l’inauguration !
Résidence Vilogia, 17-19 rue Jean Zay, Lyon 9e.

Publicité
12 mai 2022

A Lyon, des Voiles d’histoires prennent forme…

Dans les quartiers de Vaise et Gorge de Loup à Lyon, depuis le mois de janvier, des habitants ont pu participer à huit ateliers d’initiation à diverses techniques d’expression textile, pour construire ensemble des Voiles d’Histoires. Des artistes de Trame de soi sont engagées dans ce projet initié par le Centre social de Vaise, qui vise à travers l’objet textile à favoriser les liens sociaux et familiaux.

Impression au tampon, collage, tricotin, tressage, appliqué… A chaque atelier sa technique !
L’ambiance est à la fois joyeuse et studieuse. Sous la houlette des artistes, les participants se lancent, choisissent rubans et tissus mis à à leur disposition (et offerts par le musée des Tissus de Lyon, partenaire du projet). Ils sont une douzaine, femmes et enfants. Pour chacun d’entre eux, l’objectif est de créer ou retranscrire à travers chaque technique, des motifs de maisons, d’animaux, de personnages, issus de contes. Ces motifs viennent ensuite trouver leur place dans une composition en cours de construction, base des Voiles d’Histoires. Ces voiles d’ombrages seront installés au début de l’été dans le quartier de Gorge de Loup.

D’ici là, il reste encore un peu de travail ! Cinq ateliers sont programmés d’ici début juin pour expérimenter le tissage, poursuivre les travaux d’impression et d’application sur tissu. Le reste du mois sera consacré à la finition des Voiles d’Histoires sur lesquels viendront s’agencer les réalisations des participants.

A suivre….

Étiquettes :
4 novembre 2021

Voiles d’histoires, un nouveau projet pour Trame de soi

Trame de soi participe à un projet ambitieux et fédérateur initié par le centre social de Vaise à Lyon, et qui s’appuie sur l’objet textile. Il s’adresse aux habitants de Gorge de Loup, quartier en politique de la ville, avec l’objectif de favoriser les liens sociaux et familiaux. Le projet s’étale sur 2021/2022 et fait appel à de nombreux partenaires, en lien avec le textile.

Trame de soi a proposé la création collective et intergénérationnelle de cinq voiles d’ombrage illustrées, à la manière des Arpilleras du Chili (tapis de tissus appliqués, brodés, parfois en volume).

Voiles d’Histoires, c’est l’intitulé de ce projet, commence avec la lecture de contes liés au textile, source d’inspiration d’une série de dessins. Ils seront retranscrits sur les voiles grâce à diverses techniques d’expression textile proposées lors d’ateliers menés entre septembre 2021 et juillet 2022.

Les voiles d’ombrages seront installées au début de l’été 2022 dans le quartier de Gorge de Loup. Elles abriteront des espaces de convivialité, de rencontre dans la cité. Un point de repère où pique-niquer, bavarder, se retrouver, jouer.

Centre social et culturel de Vaise Pierrette Augier

3 octobre 2021

Réaliser un refuge en tissu : le tuto !

Des chaussettes, un vieux pull, une paire de ciseaux, de la laine, de la colle et une aiguille… Avec ces quelques matériaux, la plasticienne Catherine de Robert vous propose, en partenariat avec le musée du Dauphinois, un tuto pour réaliser une œuvre textile : un mini refuge en tissu, qui sera, qui sait le premier d’une longue série…

Étiquettes : , ,
6 mars 2021

Du Beau linge qui s’expose !

Le collectif Trame de soi participe à l’exposition « Du Beau linge » à l’invitation de Nathalie Leverger. A voir jusqu’au 20 mars à Lyon, galerie showroom Pénates, 27 rue des remparts d’Ainay.
Dans le contexte que nous connaissons depuis maintenant un an, beaucoup d’exposition ont été stoppées ou reportées, et Trame de soi n’a pas échappé à cette situation. Alors, quand Nathalie Duverger, artiste peintre et textile, a proposé aux membres du collectif un accrochage dans son atelier où chacune pourrait montrer une ou plusieurs de ses oeuvres, autant dire que ce fut l’enthousiasme général !
Au travers de multiples pratiques du textile, 10 artistes explorent, interprètent, le thème « Du Beau linge », en apportant leur vision et leur sensibilité. Petit aperçu des oeuvres exposées.

29 décembre 2020

Quand le feutre rencontre la teinture végétale (et vice-versa)…

En octobre dernier, Charlotte Limonne, présidente de Trame de soi, s’est rendue à Angers, dans l’atelier de l’artiste textile Anne Zerna pour une semaine de partage d’expériences autour du feutre et de la teinture végétale.

En août 2019, à l’occasion d’une résidence d’artistes à St Thélo en Bretagne, les deux artistes font connaissance. Anne Zerna pratique l’art du feutre depuis 2006, toujours à partir de matières naturelles (fibres végétale ou animales). Charlotte de son côté développe une activité artistique textile où la teinture végétale domine. Au textile elle associe fréquemment d’autres matériaux comme la céramique, ou médiums tels la performance, la poésie, etc.

« Au cours de cette résidence-rencontre, j’avais proposé de faire de la teinture végétale, ce qui a bien plu à Anne. Parallèlement j’avais très envie de reprendre le feutre auquel j’avais été initiée en 2008 mais que ne j’avais plus pratiqué ensuite raconte Charlotte. Par la suite, nous sommes restées en contact, avec l’idée de se retrouver dès que possible pour partager et croiser nos savoir-faire ».

L’occasion s’est enfin présentée en octobre dernier ! Rendez-vous est pris à Angers, dans l’atelier d’Anne, pour une semaine d’expérimentations de teinture sur feutre. Les artistes s’en sont données à cœur joie, incluant dans leurs feutres toutes sortes de matières (laines naturelles ou colorées, soie, lin, fils de cotons, bambou, etc.), puis testant dessus les effets de la teinture.
Plusieurs bains de teinture ont été réalisés : cochenille (rouge/rose), curcuma (jaune), campêche (noir/violet/brun), garance/réséda (orange). Et les techniques du shibori et de l’ecoprint ont été librement mêlées, chacune des artistes cherchant sa propre expression à partir des matières partagées.

Ambiance et résultats en images…

Anne Zerna : : https://www.annezerna.com/).
Charlotte Limonne : www.charlottelimonne.wordpress.com

Étiquettes : ,
1 mars 2020

Une initiation à la tapisserie

Samedi 1er février 2020, 14h. C’est l’effervescence dans la salle de réunion de Trame de soi. Une quinzaine de membres du collectif est réunie pour un atelier d’initiation à la tapisserie. Dans l’enthousiasme général, chacune sort ses fils, ficelles, tissus de couleurs, du papier, des ciseaux, crayons… et un cadre sur lequel nous allons monter une chaine, comme sur un métier à tisser. Olivia et Cécile donnent les premières consignes. Ce sont les artistes licières du collectif qui animent l’atelier. Leur spécialité, c’est la tapisserie pratiquée sur métier à tisser horizontal, dite de basse lice. Vous allez me dire, mais alors quelle différence entre la tapisserie et le tissage ? Et bien, en tapisserie le point ne laisse pas apparaître la chaîne nous apprend Cécile. Et on soulève les fils de la chaine à la main !

Une fois les fils de chaine posés, c’est parti pour l’exercice : réaliser un motif rond. Tout le monde se lance ! Chacune, concentrée sur son cadre suit son inspiration. Fils de laine, raphia, papier, rubans, tout est bon à expérimenter ! Pas facile de suivre les courbes du cercle. Certaines d’entre nous ont opté pour une forme rectiligne, dans l’idée de l’intégrer dans une œuvre future. C’est un moment collectif joyeux doublé du plaisir de découvrir une nouvelle technique.

17h arrive et on n’a pas vu le temps passé ! Chacune repart avec son ouvrage à terminer ; vivement la prochaine réunion pour partager le résultat final de nos travaux 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Étiquettes : , ,
13 octobre 2019

Création textile au lycée

35 élèves de terminale du lycée Léonard de Vinci à Villefontaine, option Sciences et techniques du design et des arts appliqués (STD2A), ont découvert le shibori et la teinture à l’indigo naturel lors d’un parcours complet de création textile en bleu indigo, animé par Catherine de Robert.

teintureFloutée 2Chacun a imaginé un motif adapté à la technique des réserves cousues et l’a reporté sur le coton blanc. Ils ont choisi dans le répertoire des points proposés celui qui conviendrait le mieux à leur projet. Puis, pour manier l’aiguille et froncer le tissu, ils se sont appliqués ! Après tous ces efforts de patience et de concentration, un peu de chimie pratique pour préparer la cuve de teinture – Les principes de l’oxydoréduction n’ont pas de secrets pour eux. Quel plaisir enfin d’y tremper le tissu et d’observer la couleur bleue qui monte en intensité au contact de l’oxygène de l’air ! Il n’y a plus qu’à défaire tous ces petits points pour révéler les motifs qui apparaissent en blanc sur fond bleu. Bravo à tous !

 

10 octobre 2019

Drôle d’impression

Depuis quelques mois nous travaillons autour du mot IMPRESSION. Un mot que nous interprétons de diverses manières en vue d’une prochaine exposition. Une des pistes explorées est celle des 5 sens qui nous permettent d’éprouver des sensations, de percevoir ce qui en nous fait impression. Petit clin d’œil sur une délicieuse session d’impression au doigt en binôme.

Lire la suite

Étiquettes : ,
23 juin 2019

Exposition Cinéfil(s) : Don Quichotte à l’affiche

Du 27 juin au 30 juillet 2019, le cinéma Comoedia nous accueille pour la 5e saison (déjà !) de Cinéfil(s). Cette année, nous avons décidé d’explorer Don Quichotte, personnage complexe et ambigu, et son univers romanesque, drôle, délirant.  Vernissage jeudi 27 juin à 18h30.

: Cinéma Comoedia, 13 avenue Berthelot, 69007 Lyon ; Tram 2 – arrêt Centre Berthelot, Tram 1 – arrêt Quai Claude Bernard

DonQuichotteBlog

Étiquettes : ,
%d blogueurs aiment cette page :